Schilikoise depuis près de 20 ans, je suis mariée et j’ai 4 enfants.

Je travaille depuis 10 ans pour une fondation qui éduque et forme des jeunes en grande difficulté. J’agis pour améliorer la vie des familles vulnérables, les parcours scolaires et l’insertion professionnelle des jeunes. Auparavant, responsable de l’action sociale d’une caisse de retraite, j’ai également été Directrice de cabinet de Fabienne Keller, quand elle était Maire de Strasbourg.

Forte de ces expériences, je me mets à votre service pour construire la ville de demain et faire de Schiltigheim une commune dynamique, attractive et solidaire, où chacun puisse s’épanouir.

Soutenue par la République en Marche, je me situe au centre de l’échiquier politique. Je considère qu’une ville ne se gère ni à droite, ni à gauche, mais avec une vision, des compétences et du bon sens.

La richesse des échanges que nous avons ensemble ces dernières semaines, en réunion d’appartement, en pied d’immeuble, en porte-à-porte où à travers notre questionnaire en ligne m’a permis de bâtir une première vision d’ensemble que je souhaite partager avec vous.

Hélène Hollederer

 

J’ai la conviction que nos différences sont nos richesses, et que Schiltigheim doit se servir de cette richesse. Pourquoi par exemple le bilinguisme serait-il considéré comme une chance pour mes enfants – mon mari est allemand – et quasiment comme un obstacle pour les jeunes d’origine turque ou maghrébine ?

 

la ville de Schiltigheim

Je porterai haut et fort nos projets

La Ville ne peut pas résoudre tous les problèmes : le maire a des compétences précises.Strasbourg et son agglomération doivent être les alliées de la ville de Schiltigheim, parce que tous nos projets ne se décident pas à la mairie.
Certains sujets dépendent de l’Eurométropole (les grands équipements de type médiathèque, les transports en commun, les ordures ménagères), d’autres collectivités locales ou de l’Etat.

En tant que maire, je serai la porte-parole de Schiltigheim pour penser, en cohérence avec les villes qui nous entourent, les projets qui concernent le territoire. Je défendrai vigoureusement les intérêts des Schilikois.

Le temps de la concertation et le temps de la décision

J’expérimenterai de nouvelles méthodes de travail, de celles qu’on utilise déjà dans de nombreuses entreprises et qui passent lentement la porte des collectivités.
Mon objectif c’est de faire avancer rapidement les projets, en s’appuyant sur les compétences de chacun, élus et fonctionnaires de la ville. Je manage mes équipes de manière très souple, en partageant ma vision et les enjeux pour la ville et ses habitants. J’aime travailler en confiance avec des personnes différentes et complémentaires dans le respect de tous, y compris de mes adversaires politiques.

Je travaillerai de la même manière avec tous ceux qui font aujourd’hui vivre la ville, les agents, les associations, les acteurs économiques etc… Le maire doit animer son territoire, faire se rencontrer et travailler ensemble ses différents acteurs, les écoles, les associations, les commerçants dans le respect des compétences de chacun.